Concert d’inauguration du Quatuor Les Souffleurs au Chœur des Moines de l’Église Saint-Germain-des-Prés

Concert d’inauguration du Quatuor Les Souffleurs au Chœur des Moines de l’Église Saint-Germain-des-Prés

janvier 18, 2019 Le Quatuor 0

Au programme, des œuvres de Corelli, Marais, Philidor, Piani, Hume… Le Quatuor Les Souffleurs est heureux de vous inviter à son concert d’inauguration où il présentera son premier programme : « Voyage Immobile, une traversée de l’Europe au son de quatre instruments anciens. » Sous l’égide de l’association « L’Assemblée Des Souffleurs », le Quatuor Les Souffleurs est un dialogue entre instruments anciens : la flûte douce, la viole de gambe, le théorbe, la guitare baroque ou encore l’archiluth. Ce nouveau Quatuor vous invite à parcourir l’Europe sous le prisme de la musique ancienne. Il réunit des élèves ou anciens élèves venus du CNSMD de Lyon, du CNSMD de Paris ou encore du Conservatoire Royal de Bruxelles.

Quelques mots sur ce premier programme du Quatuor Les Souffleurs :

Le programme « Voyage Immobile, une traversée de l’Europe au son de quatre instruments anciens » est une invitation du Quatuor Les Souffleurs à l’imaginaire et au rêve. Véritable échappée lyrique, le Quatuor vous installe sur un doux tapis sonore formé par ses instruments anciens à cordes pincées : le théorbe, le luth, l’archiluth et quelques fois la guitare baroque pour rythmer ce voyage.

À ce cocon sonore s’ajoute la viole de gambe. Elle se montre concertante dans des pièces solistes. On y entend une voix plaintive et tumultueuse, celle des tombeaux et autres pièces pour viole de gambe et b.c. du célèbre compositeur français Marin Marais. Mais aussi, une voix satirique avec les pièces du Captain Tobias Hume. La viole de gambe complète aussi l’harmonie et se fond dans ce tapis sonore pour accompagner une autre voix : celle de la flûte douce.

Des flûtes douces, on en entendra de toutes sortes : la flûte alto, la flûte de voix ou encore la flûte médiévale cylindrique. Elle se montrera virtuose à travers des sonates italiennes ; mélancolique, torturée et brillante à travers des œuvres de Bach ou encore conteuse d’histoires en faisant voyager le public dans une époque bien lointaine, le Moyen-Âge.

On vous attend nombreux pour cette première ! Ne manquez pas le top départ de ce voyage immobile : dimanche 10 février à 15h, au Choeur des Moines de l’Église Saint-Germain-des-Prés, Paris 6ème.

Flûte Douce – Aline Bieth

Viole de Gambe – Mathias Ferré

Théorbe, Archiluth et Guitare Baroque – Albane Imbs et Carles Dorador Jové

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *